Catégories
Agenda Colloque Colloque international

Colloque

Un colloque international (Besançon, 16-18 novembre 2023)

En intégrant les acquis des ateliers thématiques sans les répéter, il s’agirait d’ouvrir la réflexion, dans un futur appel à contributions, sur les principaux enjeux que la recherche en SHS a su dégager de « l’affaire LIP », dans une perspective comparatiste nationale et internationale.

Catégories
Accueil

Accueil

Le 29 septembre 1973, la « marche des 100 000 » à Besançon semble marquer l’apogée d’un mouvement social de grande ampleur, depuis les premières grèves et occupations d’avril-juin 1973 menées à l’usine LIP de Palente par des salariés que menacent directement les difficultés de l’entreprise.

Dans ces « années 68 », le retentissement et la médiatisation du conflit tiennent moins à sa durée sous diverses formes, certes remarquable, qu’au mythe autogestionnaire auquel son souvenir est attaché et, surtout, à une expérience globale et originale de lutte collective au retentissement exceptionnel, en France comme en Europe.

Un demi-siècle plus tard, sans céder, ni à une nostalgie rétrospective, ni au fétichisme des dates-anniversaires, il apparaît fructueux de faire le point dans un cadre pluridisciplinaire après des recherches et publications récentes (D. Reid, G. Gourgues, L. Cros, Ch. Mathieu/ Th. Pasquier…), à la lumière des renouvellements historiographiques sur les mouvements sociaux et tant que des témoins et leurs archives peuvent être sauvegardés ou interrogés.

L’objectif du projet pluridisciplinaire conduit par des chercheurs des universités de Franche-Comté (UFC), de Bourgogne (UB), de Lausanne (UNIL) et de Haute-Alsace (UHA) consiste à impulser et à coordonner des initiatives scientifiques, archivistiques et mémorielles autour de quatre principales opérations.

Catégories
Non classé

Rencontre CFDT – Brochure du 22/11/23

Itinéraires improbables de salarié.e.s de Lip – Besançon, 22 novembre 2023 – CFDT 2

A l’occasion des cinquante ans de Lip 73, la CFDT a pris l’initiative d’une Rencontre mettant en valeur les itinéraires de Lips au-delà de la période qui avait soulevé, à juste titre, l’enthousiasme de la France entière.
Cette Rencontre avait été préparée par un groupe d’une quinzaine de personnes, dont une moitié de Lip.
Celles et ceux qui ont été sollicités pour témoigner ont généralement été très motivés, pendant que d’autres avaient tourné cette page.
Merci à toutes et tous !
Ce petit recueil vise à rendre compte de cette Rencontre de façon résumée.
Une publication ultérieure pourra peut-être permettre de décrire, de façon plus détaillée, les trajectoires de témoins de l’époque qui le
souhaiteraient.
Merci à Georges Panneton pour les photos de la rencontre et
à Marc Wattel pour les photos d’époque.

Catégories
Accueil Interview Podcast Presse

C’était il y a 50 ans,l’aventure des LIP…

Luttes ouvrières
LIP 1973
Un disque 33 tours – 30 cm

Document audio-visuel produit
par la CEL en 1973

Les équipes de travail I.C.E.M réunies à la rencontre audiovisuelle annuelle – qui s’est tenue à Beaune – ont pu aller recueillir à la source l’information et vous proposer ces séquences enregistrées chez LIP à Besançon, particulièrement au cours de la journée historique du 7 aout (début des négociations)
et du 9 octobre 1973.

Il s’agit d’un document dense de réflexion et d’étude qui,
au-delà de l’affaire LIP, revêt un intérêt général.

À parcourir ici : http://www.icem-freinet.net/btj1/BTSonLip/index.htm?choix=1676#

Catégories
Accueil Podcast

Série de podcasts « LIP, Les souterraines »

Série de podcasts « LIP, Les souterraines » d’Aurélien Bertini (5 épisodes)

Cette série audio raconte l’histoire de 5 femmes qui ont travaillé chez Lip puis lutté pour refuser le démantèlement de l’entreprise et dire non aux licenciements en 1973.
Un projet soutenu par la Ville de Besançon dans le cadre de son année thématique culturelle 2023 : Travail et luttes sociales.

Retrouvez chaque semaine un nouvel épisode :

https://embed.acast.com/65117ac69a13e00011a9f472?accentColor=ffffff&bgColor=511a6d&secondaryColor=ecdfdf&feed=true

L’usine horlogère LIP à Besançon a fermé ses derniers ateliers dans la zone industrielle de Palente au début des années 1980.

Une existence marquée par de nombreux conflits sociaux qui ont écrit son histoire, celles d’ouvriers et d’ouvrières qui ont dit non à la fatalité des licenciements. L’année 1973, une année de luttes placée sous le signe de l’autogestion et l’imagination pour préserver leurs emplois : vente des montres à la sauvette dans les rues ou dans l’usine autogérée, création d’un comité d’action pour mener cette lutte, assemblées générales, visites de l’usine au public…Une histoire sociale et politique française ayant connu un retentissement européen et international.

Se découvrir, se faire entendre dans un collectif et auprès du public pour conserver leurs emplois : Denise, Madeline, Marguerite, Monique et Christiane l’ont vécu. Cinquante ans plus tard, elles se racontent pour la première fois à un micro.

LIP, ce sont aussi elles, discrètes mais bien debout et décisives dans l’issue positive de ces conflits.

Une réalisation sonore d’Aurélien Bertini (2023) – Enregistrements : Mars-Août 2023 – Musique originale : Thibaut Kuhm

https://www.besancon.fr/actualite/podcasts-lip-les-souterraines/

Catégories
Accueil Presse Vidéos

France 3 – 50 ans après, que reste-t-il de LIP

50 ans après la grande manifestation de Besançon, Dimanche en politique consacre une émission spéciale ce dimanche 24 septembre à 11.00. Le 29 septembre 1973, Besançon vivait la manifestation la plus emblématique de son histoire. Près de 100 000 personnes ont défilé à Besançon pour soutenir les ouvriers de l’horloger Lip, mobilisés depuis le printemps pour sauver leur usine et leurs emplois. 50 ans plus tard, que reste-t-il du combat des Lip ?

Retrouvez Dimanche en politique – Franche-Comté sur france 3 Franche-Comté de 11:00 à 11:52

Présenté par Catherine Eme-Ziri, Jérémy Chevreuil

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/programmes/france-3_bourgogne-franche-comte_dimanche-en-politique-franche-comte

Catégories
Accueil Bibliographie Presse

Le Courrier – Lip : Un pan de la mémoire ouvrière

https://lecourrier.ch/2023/09/24/lip-un-pan-de-la-memoire-ouvriere/

«Pour la première fois dans l’histoire du mouvement ouvrier en France, les ouvriers se sont payés eux-mêmes.» A l’occasion des 50 ans de la lutte historique des salarié·es de l’usine Lip de Besançon en 1973, des événements sont organisés à l’Université de Lausanne et à la Cinémathèque suisse les 28 et 29 septembre. Retour sur ce conflit emblématique.

Le 29 septembre 1973, 100 000 manifestant·es convergent vers Besançon pour une marche géante en soutien aux salarié·es de l’usine d’horlogerie Lip, occupée depuis la fin du printemps pour s’opposer au licenciement de la moitié du personnel. Depuis le mois de juin, les travailleur·euses de Lip ont remis en marche les machines et relancé la production de montres. Comme le dit alors leur slogan diffusé partout: «C’est possible: on fabrique, on vend, on se paie!». Exactement cinquante ans plus tard, l’Université de Lausanne consacrera une journée d’étude – «La Suisse et Lip» – à ce moment essentiel de l’histoire ouvrière et syndicale européenne, à laquelle toutes les personnes intéressées sont invitées. Cette rencontre prend place dans un programme franco-suisse courant sur toute l’année 2023 et associant les universités de Besançon, de Dijon, de Haute-Alsace et de Lausanne.

Une lutte profondément originale

Rachetée progressivement par l’entreprise suisse Ebauches SA (l’ancêtre de Swatch) à partir de la fin des années 1960, Lip est volontairement affaiblie par ses nouveaux propriétaires qui souhaitent en faire une simple fabrique d’assemblage de composants produits en Suisse. Le conflit s’accélère après le dépôt de bilan en avril 1973. En juin, les administrateurs provisoires nommés par le pouvoir sont brièvement séquestrés dans l’usine, et les salarié·es décident de prendre les montres en otage, qu’ils et elles cachent alors en de multiples endroits dans et autour de Besançon.

Ce conflit n’apparaît pas par hasard à Lip. L’usine connaît en effet depuis de nombreuses années une intense activité syndicale, marquée par une collaboration assez étroite entre la CGT et la CFDT. En 1973, un comité d’action rassemblant syndiqué·es et non-syndiqué·es et animé, entre autres, par Jean Raguenès, enrichit cependant de manière tout à fait essentielle cette activité, et est à l’origine de certaines des propositions les plus originales de la lutte qui s’engage alors.

Le 18 juin, l’assemblée générale de l’usine décide en effet de remettre en marche les chaînes de production et de vendre les montres pour assurer un revenu aux salarié·es. Cette décision inédite conduit à la première «paie sauvage», le 2 août. Comme le dit alors une des figures du mouvement, Roland Vittot, «pour la première fois dans l’histoire du mouvement ouvrier en France, les ouvriers se sont payés eux-mêmes». Ce qu’il faut préciser, c’est que ce sont des ouvriers et des ouvrières, car la moitié du personnel de Lip était féminin, et pour certaines d’entre elles le conflit constitue une expérience transformatrice, les amenant à contester le pouvoir patriarcal, à l’usine comme au foyer. Le témoignage de Monique Piton, très active dans le conflit, est à cet égard essentiel.

Le gouvernement fait violemment évacuer l’usine par les forces de l’ordre le 14 août, mais celle-ci se déplace en d’autres endroits de Besançon (salles de sport, cinémas…), suivant un autre slogan resté célèbre: «l’usine est là où sont les travailleurs». La vente de montres se poursuit et permet de payer les salarié·es jusqu’au mois de décembre. Le 30 janvier 1974, les accords de Dole sont signés et une nouvelle entité, dirigée par Claude Neuschwander, membre du PSU (Parti socialiste unifié) et, convaincu que l’entreprise est viable, réembauche les Lip dès le mois de mars. A la fin de l’année, tou·tes les salarié·es en lutte ont retrouvé un emploi dans l’entreprise.
La victoire est pourtant de courte durée puisqu’un nouveau conflit éclate dès 1976 et se terminera, amèrement, après l’échec d’une reprise de la production en coopératives.

Populariser la lutte

Si les Lip arrivent à tenir l’occupation puis la production et la vente de montres pendant aussi longtemps, permettant de maintenir le rapport de forces avec le patronat et l’Etat jusqu’à la garantie du maintien de tous les emplois, c’est en partie grâce à l’immense travail de popularisation qu’elles et ils ont entrepris, épaulé·es par de nombreux soutiens. Collectifs de réalisateur·ices, d’écrivain·es, troupes de théâtre et chanteur·euses s’installent dans l’usine ouverte au public, prennent part à la commission «popularisation» lancée par les Lip et racontent le conflit en cours «partout».

L’historien Donald Reid considère que l’ouverture des portes de l’usine et la volonté de ne pas limiter les actions à son espace sont centrales pour comprendre les événements. «Il faut que ça se sache partout» scande Charles Piaget, l’une des figures du conflit (membre de la CFDT), à l’assemblée générale du 18 juin 1973. Le mot d’ordre est repris dans les chansons de Claire Martin, artiste bisontine qui sillonne les routes de France, s’arrêtant avec une délégation Lip là où on voudra bien les entendre. Elle donne ainsi des concerts pendant l’été 1973 pour raconter ce que vivent les Lip, notamment sur le plateau du Larzac. Dans le 45 tours qu’elle enregistre, intitulé «Lip, un combat, un espoir», elle fait alterner des vers co-écrits avec les Lip avec des extraits de l’assemblée générale qui débouche sur la relance des machines.

Outre la chanson, la popularisation se fait aussi au moyen du cinéma, grâce à une série de films, dont le plus important à l’époque est Non au démantèlement, non aux licenciements réalisé par Dominique Dubosc. Le film circule dans toute la France, et on estime qu’il est vu par 300 000 personnes. Les séances permettent de faire connaître les revendications de Lip et de récolter un soutien financier. De nombreuses images filmées durant ces mois de lutte apparaissent dans Lip, l’imagination au pouvoir (2007) de Christian Rouaud, qui sera projeté ce jeudi 28 septembre à la Cinémathèque suisse (programme ci-dessous).

Lip et la Suisse

La journée d’étude qui aura lieu à l’Université de Lausanne le 29 septembre permettra de se pencher sur un aspect assez peu étudié du conflit Lip: les rapports entre Lip et la Suisse. C’est en effet à Neuchâtel que se situe le siège social de l’entreprise Ebauches SA, et une usine Lip existe à Genève depuis 1959 (elle ferme toutefois en 1971).

Dans les milieux horlogers et dans l’opinion publique, en Suisse romande mais aussi dans le reste du pays, le conflit Lip suscite un fort intérêt. C’est particulièrement le cas pour les organisations de la Nouvelle Gauche nées dans le sillage de 1968, pour des groupes de syndiqué·es critiquant la sanctuarisation de la «Paix du travail» – notamment dans les syndicats chrétiens ou dans le Comité Métaux de la FTMH à Genève –, ou encore pour des féministes du MLF qui voient dans Lip une lutte exemplaire.

En Suisse se structurent des actions de solidarité avec les salarié·es de Lip. En relation directe ou indirecte avec ce qui se joue à Lip, des militant·es suisses organisent, accompagnent ou soutiennent toutes sortes de mouvements de contestation en Suisse et en France: des grèves, parfois elles aussi avec occupation, comme par exemple à la Sarcem, une entreprise de mécanique de précision dans la banlieue genevoise; des tentatives d’autogestion, comme à l’imprimerie du Courrier; des manifestations, et notamment la participation de nombreux·euses militant·es suisses au cortège du 29 septembre 1973 à Besançon; des aides financières à destination des Lip, avec organisation de la vente de montres Lip en Suisse; des visites à l’usine de Besançon.

A partir de riches archives, de témoignages précieux et des apports récents de l’historiographie, il est aujourd’hui possible d’étudier pour la première fois en profondeur ces aspects d’une histoire transnationale de Lip et de la contestation politique et sociale dans les années 1970, où les pays de l’arc jurassien jouent un rôle majeur.

PROGRAMME

Jeudi 28 septembre, 18h30, Cinémathèque suisse (Casino de Montbenon): Projection du film Lip, l’imagination au pouvoir (C. Rouaud, 2007), précédée d’une présentation par Pierre-Emmanuel Jaques.

Vendredi 29 septembre, Université de Lausanne, bâtiment Géopolis, salle 2129 (le matin) et 1620 (l’après-midi) (métro m1, arrêt UNIL-Mouline):

– 9h30: Accueil
– 10h: Antoine Chollet: «Autogestion, les aventures d’une idée avant, pendant et après Lip»
– 10h40: Frédéric Deshusses: «Projet autogestionnaire et investissement industriel pendant la grève et l’occupation de l’imprimerie du Courrier à Genève (1976-1977)»
– 11h30: Laurent Tissot: «‘Lip Besançon – Ebauches SA Suisse. Même patron, même combat’. Les raisons de la colère»
– 12h10: Cécile Péchu: «Lip, le soutien à une lutte exemplaire dans les années 1970»
– 14h30: Géraldine Vernerey-Kopp: présentation du podcast «Lip dans les arts, cinquante ans plus tard»
– 14h45: Carlo Balzaretti, Léa Boldo, Jean-Nicolas Rosset, Jean Schaller, Marius Vignes: «Retrouver Lip: pistes et traces en Suisse»
– 15h45: Table ronde 1: «Grève et occupation à la Sarcem à Meyrin en 1976» (avec Manon Fournier et Jacques François)
– 16h45: Table ronde 2: «Expériences militantes autour de Lip» (avec Georges Tissot, Luis Blanco et Silvia Locatelli).

L’accès est public et gratuit durant la journée du 29 septembre.

Retransmision en direct par visioconférence. Inscriptions: thomas.bouchet@unil.ch

L’entrée à la Cinémathèque est payante.
Informations détaillées sur le site affairelip.hypotheses.org

Aller plus loin:
Donald Reid, L’affaire Lip, 1968-1981, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2020;
Monique Piton, C’est possible! Une femme au cœur de la lutte de Lip (1973-1974), Paris, L’échappée, 2015;
Lip vivra, 50 ans après ce que nous dit la lutte des Lip, Paris, Syllepse, 2023.

Catégories
Accueil Podcast

Série de podcasts – Lip 73, les archives

https://www.radiofrance.fr/francebleu/podcasts/lip-73-les-archives-6857871

En 1973, les salariés de l’entreprise horlogère Lip à Besançon refusent le plan social qui les menace, occupent leur usine et esquissent une forme d’autogestion qui fera date. A travers les archives, France Bleu Besançon vous plonge dans cette page d’histoire.

Lip : ces trois lettres désignent aujourd’hui encore une marque de montre, mais aussi un pan de l’histoire de Besançon. Née en 1867, Lip devient un fleuron de l’horlogerie française. Mais en avril 1973, après des erreurs de gestion et un changement de propriétaire, l’entreprise dépose le bilan. Les ouvriers prennent leur destin en main pour tenter de sauver les 1.300 emplois.

A travers les archives des journaux radio et télé de l’époque, Christophe Mey nous fait revivre une véritable épopée sociale, qui a tenu en haleine toute la France pendant des mois : la grève, l’occupation de l’usine, les ventes et les payes “sauvages”, les manifestations, dont la marche des 100.000 le 29 septembre 1973, les slogans, les mots et les noms qui sont restés dans les mémoires.

La série est diffusée du 18 au 29 septembre sur l’antenne de France Bleu Besançon, dans le journal de 8h et à 16h50.

À lire aussi : VIDEOS – “Lip vivra” : il y a 50 ans, un conflit social historique à Besançon

Les sources de ce travail :

Les photos qui illustrent ces pages sont issues d’une part des archives AFP, d’autre part des archives de Bernard Faille. Photographe à L’Est républicain de 1958 à 1985, il a suivi et documenté tout le conflit. Sa famille a fait don des images à la ville de Besançon qui les rend disponibles sur son site memoirevive.besancon.fr.

Catégories
Accueil Interview

« ÉCRIRE EN LUTTANT: LES OUVRIER·ES DE LIP ET LEUR JOURNAL » : Redécouverte d’un combat syndical emblématique

Cinquante ans se sont écoulés depuis l’affaire LIP, un conflit qui a marqué son époque. Dans la foulée de cet événement, de nombreux chercheurs en sciences sociales se sont penchés sur cette lutte atypique, produisant une série de mémoires, thèses et analyses. Le monde académique a renouvelé son intérêt pour ce conflit bisontin à l’approche de son cinquantième anniversaire. Aujourd’hui, Guillaume Gourgues et Georges Ubbiali nous offrent une exploration renouvelée de cette histoire à travers leur ouvrage publié dans la collection « Les Utopiques ».

Pour écouter le podcast, c’est ici.

Catégories
Bibliographie

Bibliographie

Ouvrages généraux

  • AUCHITSKY-COUSTANS Marie-Pia, Lip, des heures à conter, Paris, Libris, 2000.
  • BEURIER Joëlle, « La mémoire Lip ou la fin du mythe autogestionnaire », in GEORGI Franck, dir., L’autogestion, la dernière utopie ?, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003.
  • CAVATZ Martial, « Lip et après… Quand une municipalité socialiste collabore avec le patronat local autour d’une reprise de terrain », in Les acteurs de la composition urbaine, Paris, CHTS, 2014.
  • COLLOMBAT Benoît, « Lip, 1973 : la grande peur du patronat », in Collombat Benoît (dir.), Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jours. Le vrai visage du capitalisme français,Paris, La Découverte, « Cahiers libres », 2014, p. 232-241.
  • DIVO Jean, L’affaire Lip et les catholiques de Franche-Comté, Suisse, Cabédita, 2003.
  • GEORGI Franck, L’autogestion en chantier : les gauches françaises et le “modèle” yougoslave, 1948-1981, Nancy, Arbre bleu éditions, 2018.
  • GOURGUES Guillaume, « Le débat dans la lutte. Changement et “vérité” économique dans le conflit Lip (1973) », in Lavelle Sylvain, Legris Martine, Lefebvre Rémi (dir.), Critiques du dialogue. Discussion, traduction, participation, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2016, p. 245-274.
  • GOURGUES Guillaume, « La classe ouvrière et son “devenir coopératif”. La surprenante actualité du conflit Lip (1973-1978) », in Allal A., Catusse M., Emperador-Badimon M. (dir.), Quand l’industrie proteste. Fondements moraux des (in)soumissions ouvrières, Presses universitaires de Rennes, 2018, p. 183-199.
  • GOURGUES Guillaume et NEUSCHWANDER Claude, Pourquoi ont-ils tué Lip ? De la victoire ouvrière au tournant néolibéral, Paris, Raisons d’agir, 2018.
  • GOURGUES Guillaume et KONDRATUK Laurent, « Les Lip à Palente-Orchamps. Le quartier acteur d’une lutte ouvrière (Besançon, 1973-1974) », in Dechézelles Stéphanie, Olive Maurice (dir.), Politisation du proche. Les lieux familiers comme espaces de mobilisation, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2019, p. 129-148.
  • GOURGUES Guillaume, “De l’autogestion au rapport salarial. Comprendre l’affaire Lip au-delà de ses mythes”, in CHAMBOST, Isabelle (et al.). L’autogestion à l’épreuve du travail : Quelle émancipation ? Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2020, p. 65-82.
  • REID Donald, L’affaire Lip. 1968-1981, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », trad. Hélène Chuquet, préf. Patrick Fridenson, 2018.
  • MAMET Joël, Piaget, avant-pendant-après Lip : Charles Piaget, une figure du mouvement ouvrier international : biographie, Besançon, Éditions du Sékoya, 2020.
  • TISSOT Laurent, « L’affaire Lip en Suisse romande (1973-1976). Une histoire transfrontalière à reconstruire », in Barrière Jean-Paul, Boulat Régis, Chatriot Alain, Lamard Pierre et Minovez Jean-Michel (dir.), Les trames de l’histoire. Entreprises, territoires, consommations, institutions. Mélanges en l’honneur de Jean-Claude Daumas, Besançon, Presses Universitaires de Franche- Comté, 2017, p. 235-242.
  • VIGNA Xavier, L’insubordination ouvrière dans les années 68 : Essai d’histoire politique des usines, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

Ouvrages des acteurs

  • BARBIER Josette, BURGY Raymond, BURTZ Jacky et alii, Lip : Affaire non classée, Paris, Syros, 1976.
  • CHARBONNEL Jean, L’Aventure de la fidélité, Paris, Éditions du Seuil, 1976.
  • COLLECTIF, Lip au féminin, Paris, Syros, 1976.
  • GIRAUD Henry, Mon été chez Lip, Paris, Éditions France-Empire, 1974.
  • LIP Fred, Conter mes heures, Paris, Parnasse, 1973.
  • MAIRE Edmond, PIAGET Charles et alii, Lip 73, Paris, Éditions du Seuil, 1973.
  • NEUSCHWANDER Claude et GUETTA Bernard, Patron mais…, Paris, Éditions du Seuil, 1975.
  • NEUSCHWANDER Claude et BORDET Gaston, Lip vingt après 1973-1993 : propos sur le chômage, Paris, Syros, 1993.
  • NEUSCHWANDER Claude, Claude Neuschwander : une vie de militance(s), Paris, Éditions Yves Michel, 2011.
  • PIAGET Charles, Lip, Paris, Stock, 1973.
  • PIAGET Charles, La Force du collectif : entretien avec Charles Piaget, Montreuil, Libertalia, 2012.
  • PIAGET Charles, On fabrique, on vend, on se paie : Lip 1973, Paris, Éditions Syllepse, 2021.
  • PITON Monique, C’est possible ! Le récit de ce que j’ai éprouvé durant cette lutte de Lip, Paris, Éditions des femmes, 1975.
  • PITON Monique, Mémoires libres, Paris, Éditions Syllepse, 2010.
  • RAGUÉNÈS Jean, De Mai 68 à Lip : un Dominicain au cœur des luttes, Paris, Karthala, 2008.
  • SENSEMAT Jean-Claude , Comment j’ai sauvé LIP, Paris, Éditions entreprendre Robert
    Lafont, 2005.

Ouvrages des observateurs

  • CARTIER-BRESSON Henri, LATTES Jean, MARKER Chris, RAYMOND-DITYVON Claude et SIMONET Jean-Marie, Les Travailleurs de Lip : 53 photographies, Paris, Éditions Libération, 1973.
  • CLAVEL Maurice, Les Paroissiens de Palente, Paris, Grasset, 1974.
  • LEJEUNE Émile, L’Autogestion ?, Paris, Marabout Monde Moderne, 1974.
  • LOURAU René, L’Analyseur Lip, Paris, Union générale d’édition, 1974.
  • VIRIEU François-Henri de, Lip : 100 000 montres sans patron, Paris, Calmann-Lévy, 1973.

Articles

10.3917/crieu.020.0112. URL : https://www.cairn.info/revue-du-crieur-2022-1-page-112.htm

Notices biographiques (Maitron)

  • NEUSCHWANDER Claude : https://maitron.fr/spip.php?article147149, notice NEUSCHWANDER Claude, Maurice, Raymond, Jean par Michel Rousselot, version mise en ligne le 9 juin 2013, dernière modification le 6 juillet 2021.
  • PIAGET Charles : https://maitron.fr/spip.php?article163717, notice PIAGET Charles, Albert par Georges Ubbiali, version mise en ligne le 6 septembre 2014, dernière modification le 11 octobre 2022.
  • RAGUÉNÈS Jean : https://maitron.fr/spip.php?article162764, notice RAGUÉNÈS Jean par Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 18 août 2014, dernière modification le 6 juillet 2021.
  • VITTOT Roland : https://maitron.fr/spip.php?article241421, notice VITTOT Roland, Jean, Marie, Auguste par Gérard Magnin, version mise en ligne le 6 juillet 2021, dernière modification le 5 septembre 2021.

Travaux universitaires

  • BEURIER Joëlle, La Mémoire des Lip, mémoire de maîtrise en histoire, sous la direction de Lucette Levan-Lemesle et d’Antoine Prost, Paris, Université de Paris I, 1992,1 vol.
  • BRANGOLO Pauline, Les filles de Lip (1968-1981) : trajectoires de salariées,
    mobilisations féminines et conflits sociaux
    , mémoire de master en histoire, sous la
    direction de Franck Georgi, Paris, Université de Paris I, 2015, 1 vol.
  • CASSOU Saoura, Lip, la construction d’un mythe, mémoire de maîtrise en histoire, sous la direction de Jean-Louis Robert et Franck Georgi, Paris, Université de Paris I, 2002, 1 vol.
  • CASTELTON Edward, Lip, une remise à l’heure : de l’action sociale à la gestion
    de production (1973-1983)
    , mémoire de DEA en histoire sous la direction de Serge
    Berstein, Paris, IEP Paris, 1996, 1 vol.
  • CHAMPEAU Thomas, Lip, le conflit et l’affaire, mémoire de master en histoire sous la
    direction d’Yves Cohen, Paris, EHESS, 2007, 1 vol.
  • CROS Lucie, Les ouvrières et le mouvement social : retour sur la portée subversive des luttes de chez Lip à l’épreuve du genre, thèse de doctorat en sociologie, sous la direction de Dominique Jacques-Jouvenot et de Sylvie Guigon, Besançon, Université de Franche-Comté, 2018, 1 vol.
  • DEHEDIN Caroline, A Lip, les femmes aussi ont une histoire, mémoire de master en métiers de la documentation, sous la direction de Jean-Claude Vimont, Rouen, Université de Rouen, 2011, 1 vol.
  • GOURGUES Guillaume, HAMZAOUI Ouassim, «Lip, de la dépacification au dissensus», Grenoble, Congrès de l’Association Française de Science Politique, 2009. URL : https://shs.hal.science/halshs-00516313
  • MOLIS Audrey, Du conflit des Lip en 1973 à Besançon à la formation de la Commission Femmes : expression d’un féminisme ouvrier ? mémoire de master en sociologie, sous la direction d’Alain Maillard, Amiens, Université de Picardie Jules Verne, 2011, 1 vol.
  • TERNANT Evelyne, La dynamique longue d’un système productif localisé : l’industrie de la montre en Franche-Comté, thèse de doctorat en économie, Grenoble, Université Pierre Mendès France, 2004, 1 vol.

Filmographie

  • DHOUAILLY Alain (réalisateur), Lip, réalités de la lutte, 1973.
  • DUBOSC Dominique (réalisateur), Lip ou le goût du collectif, 1976.
  • FAVERJON Thomas (réalisateur), Fils de Lip, 2007.
  • LADOGE Dominique (réalisateur), L’Été des Lip, 2011.
  • MARKER Chris (réalisateur), Puisqu’on vous dit que c’est possible, 1973.
  • ROUAUD Christian (réalisateur), L’Imagination au pouvoir, 2007.
  • ROUSSOPOULOS Carole (réalisatrice), Monique, Lip I, 1973.
  • ROUSSOPOULOS Carole (réalisatrice), La Marche de Besançon, Lip II, 1973.
  • ROUSSOPOULOS Carole (réalisatrice), Christiane et Monique, Lip V, 1976.
  • ROUSSOPOULOS Carole (réalisatrice), Jacqueline et Marcel, Lip VI, 1976.

Pièce de théâtre et bandes dessinées

  • FÉRET Dominique, Les Yeux Rouges, Besançon, Les Solitaires intempestifs, 1998.
  • WIAZ et PIOTR, Les Hors-la-loi de Palente : la grève des Lip, Paris, Société Internationale d’Édition, 1974.
  • GALANDON Laurent et VIDAL Damien, Lip : des héros ordinaires, Paris, Dargaud, 2014.

Emissions de radio

Catégories
Agenda Exposition

Exposition – Au cœur de Lip

De Septembre 2023 à avril 2024, les Archives Départementales du Doubs organisent une exposition sur le conflit Lip.

Plus d’informations ici : https://archives.doubs.fr/

Programme ici : https://archives.doubs.fr/page/lip-1973-50eme-anniversaire

Catégories
Accueil Agenda

1 Heure/1 Livre : Lip & la Ville

Le samedi 1 juillet 2023 à 11h00

Entrée libre

Adulte

Tilleuls

Découvrez l’intervention des services municipaux durant le conflit social de 1973, à travers leurs fonds d’archives. 

2023, année du « Monde du travail et des luttes sociales »

Les archives municipales et la médiathèque des Tilleuls mettent à l’honneur l’histoire horlogère, à l’occasion du cinquantenaire de la lutte des LIP. 

https://bibliotheques.besancon.fr/resultat-tags/50-ans-de-lip

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search